Archives par étiquette : petition

Lettre accompagnement petition transmise aux candidats a la presidentielle

PETITION EN FAVEUR DU RALLONGEMENT DU CONGE MATERNITE EN FRANCE

Objet : présentation de notre projet vers un allongement du congé maternité librement choisi en France, dans le but de renforcer l’attachement familial, faciliter l’intégration nécessaire de la femme devenue mère en entreprise, et encourager la promotion indispensable de l’allaitement maternel

A l’attention de Messieurs Nicolas SARKOSY et Francois HOLLANDE,

Vous êtes candidats à la présidence de la république 2012.

Les nouveaux-nés ne votent pas, mais nous sommes la pour les représenter du mieux que nous le pouvons. Notre association « Autour De l’Enfant » a identifié que les thèmes de l’attachement familial, de l’allaitement maternel et du congé maternité en France, pourtant cruciaux, ne figurent malheureusement pas dans votre programme électoral. Nous vous interpellons donc pour avoir une meilleure compréhension de vos intentions sur ces  sujets.

En effet, la durée du congé maternité en France, à savoir 16 semaines pour un premier enfant (dont 10 seulement après la naissance), 18 semaines pour un 3ème enfant et 22 semaines pour des jumeaux est bien insuffisante. Surtout pour les mères qui font le choix de l’allaitement maternel. Et qui souhaitent respecter les objectifs fixés par l’OMS ainsi que les différents organismes de santé tels que la Haute Autorité de Santé, qui préconisent tous au minimum 6 mois d’allaitement exclusif, compte tenu des enjeux de santé publique.

Aujourd’hui, seules quelques rares entreprises, notamment les banques, offrent un congé allaitement supplémentaire aux mères qui le souhaitent, rallongeant ainsi le temps passé auprès de leur enfant dans les premiers instants de vie. Ces sociétés ont fait leurs calculs et elles ont bien compris que lorsqu’elles investissent 1 euro, elles en gagnent 4, parallèlement a la diminution des arrêts de travail injustifiés au regard de la loi actuelle. Mais la grande majorité des femmes de notre pays n’a pas forcément la chance d’avoir de tels employeurs et c’est pour elles que nous vous sollicitons aujourd’hui.

Il est vrai que la pratique de l’allaitement maternel exclusif en France est bien plus répandue depuis ces dernières années, mais il reste de gros efforts a faire : car si 68,7% des mères tentent l’expérience de l’allaitement, seulement 32% d’entre elles vont poursuivre jusqu’au 3 mois de l’enfant. C’est bien trop peu! Ainsi, la durée moyenne de l’allaitement maternel en France n’est aujourd’hui que de 10 semaines (Enquête Périnatale 2011 de la DGS). La reprise de l’activité professionnelle est clairement l’une des principales causes d’un arrêt trop précoce de l’allaitement, avec le manque de lait ou la fatigue.

C’est pourquoi, l’association « Autour De l’Enfant » a décidé de lancer un blog, « Tendance allaitement », pour se mobiliser en faveur du rallongement du congé maternité en France.

Car les bénéfices d’un rallongement du congé maternité sont nombreux, que ce soit sur le plan sanitaire, social, familial, économique… Pour ne citer que les principaux :

– une meilleure santé des enfants allaités et des mères allaitantes grâce a la prévention par l’allaitement

1. Les enfants allaités.

En règle générale ils sont moins confrontés aux problèmes d’obésité (17% des enfants de 16 ans sont concernés par ce fléau) et aux difficultés scolaires (20% d’entre eux). Comme ils sont moins hospitalisés, cela permet a la sécurité sociale de faire des économies considérables.

2. Les mères allaitantes.

On note une forte corrélation entre le taux d’allaitement relativement faible de 35% en 1968 et la prédominance des cancers du sein touchant aujourd’hui 10% des femmes. L’allaitement maternel permet donc une solide prévention du cancer du sein.

– un meilleur attachement familial pour tous, avec un lien parents-enfants renforcé, même lorsque le nouveau né est nourri au biberon,

– moins de difficultés pour trouver des modes de gardes pour des enfants âgés de 2,5 mois seulement,

– des économies directes et indirectes significatives :

1. moins d’hospitalisation des enfants allaités :

(1997) Si on voyait apparaître une élévation de 5% du taux d’allaitement, une économie de 2,7 millions d’euros par an pourrait être faite sur les seules dépenses liées aux pathologies des jeunes nourrissons (0-6 mois).
(2005) On pourrait ainsi éviter 8 000 cas de diarrhées à rotavirus et 1 000 hospitalisations par an. Soit un gain 3 millions d’€/an ? Si on établit qu’il pourrait y avoir 3 000 € d’économie par hospitalisation évitée.

On constate une évolution de la prévalence de l’initiation de l’allaitement (exclusif et partiel) en maternité en France de 1972 à 2003 de 36% à 62.5%.

Le Dr Raphael Serreau, pharmacologue et médecin de Santé Publique à Paris est donc arrivé aux conclusions suivantes :

En 2012, en extrapolant les résultats de cette étude avec un taux d’allaitement moyen de 70% à la naissance et en émettant l’hypothèse que les nourrissons font des infections graves, d’autant plus s’ils sont prématurés, nous pourrions atteindre la fourchette haute de 10 millions d’euros économisés si l’allaitement maternel se poursuivait à plus de 15 % au delà des 3 mois jusqu’aux 6 mois de l’enfant.

2. moins d’absentéisme des mères au travail… Beaucoup trop d’arrêts de travail du post partum sont liés a l’absence de mise en confiance de la mère qui recherche alors une solution illégale pour retarder son retour en entreprise.

L’association « Autour De l’Enfant » se mobilise, a travers le blog « Tendance Allaitement », et propose une solution concrète, pour rallonger le congé maternité a 26 semaines, pour celles qui le souhaitent, quel que soit le mode d’alimentation de leur enfant : allaitement ou biberon de lait infantile.

Toutefois, nous sommes bien conscients des difficultés économiques actuelles et nous avons donc réfléchi a plusieurs alternatives de financement, que vous pourrez lire dans le texte de la pétition, et qui devraient aider a concrétiser ce beau projet du rallongement du congé maternité en France. Il est également primordial de calculer les économies réalisées lorsque le taux d’allaitement augmente, afin de financer une partie de cette mesure.

Face au manque d’informations disponibles sur ce sujet spécifique, l’association « Autour De l’Enfant » a donc décidé d’entreprendre elle même une étude permettant de mesurer les économies réalisées grâce au rallongement du congé maternité à 6 mois, permettant un allaitement exclusif et une meilleure intégration des mères en entreprise. Nous comptons sur votre support pour le financement de cette étude.

Nous attendons aussi de vous que vous réalisiez enfin les enjeux d’une politique familiale plus adaptée, a travers le rallongement du congé maternité et une promotion de l’allaitement maternel en France.

Car au delà du congé maternité, il est nécessaire de mettre en place une politique plus globale permettant notamment :

• une meilleure information à l’école et au public,

• une meilleure communication sur l’allaitement a travers les medias et la publicité,

• une formation plus poussée des soignants a travers les associations et spécialistes en lactation,

• l’acceptation du lait maternel dans les structures d’accueil collectives et chez les assistantes maternelles

Nous vous remercions de nous communiquer vos propositions.

Journee Nationale de l’Allaitement & presentation petition – 30 mars 2012

La Coordination Française pour l’Allaitement Maternel (CoFAM) organise la 4e Journée Nationale de l’Allaitement (JNA) qui se déroulera le vendredi 30 mars 2012, de 9h à 18h, au Casino de Paris. La Journée Nationale de l’Allaitement est l’occasion pour les professionnels de l’allaitement et les équipes de terrain de se retrouver et d’échanger sur leurs pratiques.

Cette année, lors de cette 4ème JNA subventionnée par le Ministère de la Santé, la Coordination Française pour l’Allaitement Maternel a choisi des interventions qui rappellent à chacun d’entre nous que l’allaitement est un temps fort de la vie des femmes, des familles et des bébés, et qu’il fait partie intégrante de notre quotidien.

Le Docteur Deboisse et les acteurs du projet « Tendance Allaitement » seront présents pour exposer le projet en faveur du rallongement du congé maternité

Petition : rallongement du congé maternité post partum afin de favoriser l’attachement familial et l’allaitement en France, pour ceux qui le souhaitent

Cette initiative est née de l’alliance entre deux passionnés de l’allaitement: un pédiatre et une maman.

Nous espérons que cette pétition constituera une avancée majeure pour l’allaitement maternel et l’attachement familial en France.

Ce projet sera présenté le 30 mars 2012 par le Dr Deboisse a la Journée Nationale de l’Allaitement organisée par la CoFAM.

 

Nous partons d’un constat simple : plusieurs facteurs peuvent influencer la décision d’une maman d’allaiter ou non son enfant. Notamment le manque d’information et de preparation a l’allaitement avant l’accouchement, les fortes incitations marketing des producteurs de lait infantile, ou encore des motifs trés personnels relatifs au vécu de la maman…

Mais le plus souvent, l’échec de l’allaitement maternel en France est conditionné a une reprise du travail trop précoce pour les mères actives. De ce fait, elles se voient contraintes d’interrompre leur allaitement alors qu’il est à peine installé, et ce dans le meilleur des cas. D’autres mères, elles, ne tenteront pas du tout l’expérience sachant que la reprise et le sevrage n’en seront que plus brutaux. Ces mamans se sentent donc découragées. Bien qu’il existe des mesures prévues par le Code du Travail autorisant les mamans a tirer leur lait sur le lieu de travail, elles sont bien insuffisantes (une heure par jour, habituellement non rémunérée) et loin d’être toujours appliquées.

L’objectif consiste alors a trouver des solutions permettant une prise en charge des mères des la naissance de leur enfant et pour les six mois suivants, afin de permettre un allaitement exclusif, suivant les préconisations de l’OMS et les recommandations médicales. Le parlement européen va dans le même sens et propose d’allonger le congé maternité à 20 semaines minimum, entièrement rémunérées, assorties d’un congé paternité de 2 semaines.

Le congé maternité en France, initialement de dix semaines à partir de la naissance de l’enfant, serait donc rallongé à six mois (vingt six semaines), soit 16 semaines supplémentaires qui seraient financées par anticipation sur la retraite des mères qui le souhaitent. Elles pourront donc opter pour un congé maternité plus long pour se consacrer à leurs enfants et décaler de ce fait leur départ à la retraite de quelques semaines supplémentaires. Rappelons d’ailleurs que depuis le 1er janvier 2012, le congé maternité compte enfin pour le calcul de la retraite.

Si l’objectif du rallongement de ce congé est de favoriser l’allaitement maternel en France, il n’exclut en rien les mamans qui ont fait le choix de donner le biberon et qui en bénéficieront également. Et peut-être même qu’il incitera certaines d’entre elles a tenter l’aventure de l’allaitement 😉